ARCHIVES

Ce spectacle, présenté au festival d'Avignon 2012, n'est plus disponible.

LE MONTE-PLATS

de Harold PINTER

Traduction Eric Kahane
Mise en scène : Stéphanie WURTZ 

Costumes : Marie DENTAN

Création Musiques et sons : Emmanuel FORAT

Création lumière : Marine VIOT

Avec :

Patrick COURTOIS : Gus

François LIS : Ben
Résumé :

Un bar, en sous sol... Pôle danse, vestiges en tous genres, stigmates d'un univers, à la hâte déserté, tout droit sorti du monde de la nuit... Un décor aux couleurs rouges, roses, pourprées... Ambiance tamisée, guirlandes éléctriques, proscénium.

Deux tueurs en sous sol...

Ils ne connaissent pas l’identité de leur future victime … L'exécution est pour bientôt... Le temps s’égraine ... Les hommes s'impatientent... En proie à leurs dépendances, leurs folies, leurs obsessions ...

Soudain, un bruit étrange qu'on n'attendait pas : l'apparition d’un monte-plats, apportant toutes sortes de  commandes culinaires exotiques... Angoisses, Silences, Questions... Des questions sans réponse, des questions qu’on n’aurait jamais dû poser... La tension monte... Jusqu’à l'issue, fatale... Mais fatale pour qui ?


 
Extrait :
 
Gus : Non, je me demandais, c'est tout.
 
Ben : Eh bien ne te demande pas ! Tu as un travail qui t'attend. Alors fais-le !...
Et tais-toi !
 
Gus :  C'est à propos de ça que je me demandais, justement.
 
Ben : A propos de quoi ?
 
Gus : De ce travail.
 
Ben : Quel travail ?
 
Gus : Je me suis dit que tu étais peut-être au courant. Je me suis dit que tu savais peut-être... enfin, est-ce que tu as une petite idée de...? Qui ça va être ce soir ?
 
Ben : Qui va être quoi ?
 
Gus :  Qui ça va être ?!!!
 



 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement